Warning: Missing argument 2 for wp_widget() in /home/namirade/www/wp-includes/widgets.php on line 76
L'aventure d'un film » Blog Archive » LES ESSAIS
12 avr 2010 LES ESSAIS
 |  Category: CINE BLOG

Avec mon producteur nous sommes tombés d’accord : il faut finir le film rapidement, plutôt que de repartir  en recherche de financements.

J’ai décalé mes congés à Darty en assurant à mon directeur que c’était la dernière fois.

Mon producteur a lancé la  demande de chiffrage auprès du CNC. Début mai, on saura avec quel budget exact on fait le film.

Et tous les sacrifices que cela impliquera.

Il reste encore à savoir si l’équipe acceptera les nouvelles conditions salariales.

Je ne me résoudrais pas à partir sans Julien et Nicolas, même si je comprends qu’ils n’acceptent pas de travailler pour le tiers de leur salaire.

A la différence d’un réalisateur, ou d’un producteur, les techniciens n’ont pas de retombées financières, ou artistiques en cas de succès d’un film.

Le réalisateur y laisse sa signature. Le producteur l’ajoute à son catalogue qu’il exploite ensuite pendant 30 ans. Ce qui paraîtrait  juste serait de proposer aux techniciens un pourcentage sur les recettes  d’un film.

Plus que des techniciens, Julien et Nicolas sont des collaborateurs précieux. Curieux et sensibles, ils ont l’avantage de connaître les principaux personnages du film.

Et d’être appréciés de ma mère.

Avec Nicolas, nous avons effectué des essais. Maintenant que la pellicule est abandonnée, il faut choisir une caméra vidéo pour la suite du film.

C’est ma mère qui nous a servi de cobaye.

On l’a filmée en train de courir le long du Canal par une matinée ensoleillée. Avec chacune des caméras.

Et à chaque fois ma mère courait 20 mètres et faisait demi-tour.

Au début j’ai cru qu’elle était fatiguée.

Mais je ne m’expliquais pas pourquoi elle revenait toujours en rigolant.

J’ai voulu en avoir le coeur net.

J’ai commencé à courir à ses côtés.

Et je me suis arrêté au bout de 20 mètres.

Devant nous, à l’intérieur d’une voiture, un couple de vieillards était en train de s’envoyer en l’air.

Ma mère s’est tournée vers moi.

 » Je comprends mieux pourquoi tu fais régulièrement des footings le long du canal… »

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>