Warning: Missing argument 2 for wp_widget() in /home/namirade/www/wp-includes/widgets.php on line 76
L'aventure d'un film » 2011 » juin

Archive for ◊ juin, 2011 ◊

19 juin 2011 ARIEL
 |  Category: CINE BLOG  | Leave a Comment

En Egypte, dès qu’il y a un problème, c’est à cause du Mossad.

Lorsque l’aviation égyptienne a été détruite au sol en 1967 par Tsahal, pendant la guerre des 6 jours, le chef de l’aviation égyptienne s’envoyait en l’air avec une danseuse.

La presse a aussitôt écrit que cette danseuse était une espionne du Mossad

Plus tard, lorsque le sida a été détecté chez de jeunes égyptiens, les explications n’ont pas tardé : Le Mossad avait employé des espionnes séropositives pour exterminer la jeunesse egyptienne.

C’est dire la méfiance que les égyptiens ont pour Israël en particulier, et les Juifs, en général.

Car évidemment tous les Juifs travaillent pour le Mossad.

Ma mère n’échappe pas à cette règle. Nassérienne convaincue, elle a grandi dans cette obsession du complot sioniste.

Aussi lorsqu’elle a vu que son médecin s’appelait Cohen, elle a eu peur.

Son traitement n’avait pas été efficace. La tumeur avait doublé de volume en quelques semaines.

J’essayais de l’encourager en lui disant qu’il fallait se battre. Jusqu’au bout. Et ne rien lâcher.

Mais elle n’y croyait plus.

-  Maman, tu as un ennemi.

- Un ennemi ? comme Israël ?

- C’est ça. C’est un agent du Mossad. Et il est à l’intérieur de toi. Est ce que tu as envie de le laisser t’envahir ?

D’un coup, le sang lui est monté au visage.

-  C’est hors de question! Je ne le laisserai pas faire ! Je vais me bagarrer jusqu’au bout.

- Même s’il est très fort ?

-  Je n’ai pas peur. Je suis égyptienne. Nous avons vaincu Moubarak. Nous vaincrons Israêl.

J’ai senti que le Mossad allait affronter une vraie combattante.

Même s’il avait un agent redoutable.

Nous l’avons baptisé Ariel.

Ce sera une guerre d’usure.

Et elle durera plus de six jours.

13 juin 2011 LA CARAVANE
 |  Category: CINE BLOG  | Leave a Comment

L’été approchant, on cherchait un lieu pour passer les vacances.

Des amis gitans nous ont proposé de nous prêter une caravane.

Bien située, elle donne sur le canal de l’Ourcq, entre Bobigny et Noisy le sec.

Faibles charges.

Et à seulement 7 minutes du métro.

Au début on a un peu hésité.

Une semaine plus tard, OSS et moi, avons décidé de vendre notre appartement.

Ca me permettra de payer mes frais d’avocat.

Et de nous donner le sentiment d’être en vacances permanentes.

Ca tombe bien, je n’ai plus de travail.

Plus de statut.

Pour me contacter, inutile de noter ma nouvelle adresse.

Je n’ai plus d’amis.

Et mon producteur est aux abonnés absents.

Mes derniers mails sont restés sans réponse.

Et mon dernier courrier recommandé m’est revenu.

Il s’est peut-être, lui aussi, trouvé une caravane.