Warning: Missing argument 2 for wp_widget() in /home/namirade/www/wp-includes/widgets.php on line 76
L'aventure d'un film » 2010 » février » 23

Archive for février 23rd, 2010

23 fév 2010 QUESTIONS D’ARGENT
 |  Category: CINE BLOG  | One Comment

- Est-ce que vous vivez de votre métier ?

- Ça gagne quoi un réalisateur ?

- Et votre film, il coûte combien ?

J’étais venu pour parler de cinéma à  des élèves de lycée professionnel, leur faire découvrir des films que j’adorais.

Le professeur m’avait prévenu : « Vous êtes dans un lycée professionnel, vous allez voir, c’est terrible…. « .

« - Qu’est ce qui est terrible ?  De vous avoir comme professeur ? »

J’aurais pu m’abstenir.

Alors, non. Je ne vis pas totalement de mon métier de cinéaste.

Je vais deux à trois fois par mois dans des lycées pour rencontrer des élèves, ou animer des ateliers pratiques. Payés 90 euros la demi-journée, ou 150 euros la journée.

Je travaille aussi tous les samedis comme vendeur de télés chez Darty. Ce mois-ci, j’ai touché 283 euros. J’ai vendu peu de garanties 5 ans. La faute à France Télevisions. « Envoyé spécial » a diffusé un reportage sur les extensions de garantie en expliquant que c’étaient des arnaques. Beaucoup de clients me sont tombés dessus.

Parfois je touche des droits d’auteurs.

Parfois même, mon producteur me paye sur les heures travaillées sur mon film.

Enfin pas depuis 6 mois.

Comme j’ai encore mon statut d’intermittent jusqu’en mai, je touche aussi 30 euros par jour non travaillé.

Le budget prévisionnel de mon film est de 600 000 euros. Mais on n’en a que  200 000. Et on risque de faire le film avec pas beaucoup plus.

Les élèves m’ont écouté en silence.

J’ai essayé de les rassurer en leur expliquant que j’adorais mon métier, et qu’on pouvait faire des films formidables.

« L’esprit de la ruche », « L’armée des ombres », « Le chagrin et la pitié », « Los olvidados ».

Je  sais pas s’ils ont aimé les extraits que je leur ai montrés, ou s’ils ont eu pitié de moi.

En tout cas,  j’ai jamais vu une telle attention dans une classe.