Warning: Missing argument 2 for wp_widget() in /home/namirade/www/wp-includes/widgets.php on line 76
L'aventure d'un film » 2010 » janvier

Archive for ◊ janvier, 2010 ◊

26 jan 2010 UN AN
 |  Category: CINE BLOG  | Comments off

Il y a un an, j’ai  eu envie de créer ce site.

Je voulais écrire un blog pour raconter  ma vie de cinéaste au quotidien, et retracer ainsi ma trajectoire  jusqu’à la sortie de mon film en salles.

Je m’étais juré que mon film serait fini avant la fin de l’année.

L’année 2008 s’était achevée de manière dramatique. J’avais appris, presque simultanément, la perte de notre premier bébé à Oss et à moi , et le rejet de mon  film à une commission du CNC sur laquelle je comptais énormément.

Pourtant ces évènements ont été salutaires sur un point : ils ont renforcé ma détermination, et m’ont permis de découvrir en moi des ressources insoupçonnées.

En 2009, j’ai voulu m’investir dans des missions menées par la SRF, société des réalisteurs de films. J’ai commencé à aller à des réunions pour  défendre les droits des cinéastes,  et être un individu engagé, mais l’action collective ne me réussit pas. Pas encore assez confiant  pour imposer mes idées devant les autres. Ou peut-être simplement pas assez démocrate pour supporter le point de vue de chacun.

En 2009, j’ai obtenu l’avance sur recettes, j’ai fait la rencontre de Grégoire.  Je me suis embrouillé avec mes anciens producteurs d’Alter Ego. Depuis, je travaille avec Grégoire chez Lazennec. Nos relations sont compliquées, et souvent conflictuelles, mais son ambition m’a permis d’avancer, et de m’affirmer davantage.

J’ai aussi rencontré des techniciens formidables avec qui j’ai pu travailler en toute confiance, et qui m’on accordé un soutien très précieux dans des moments parfois très difficiles avec mon producteur.

J’ai appris la grossesse d’Oss, découvert avec joie que nous allions avoir une petite fille. Elle était prévue pour 2010, mais j’espérais qu’elle arrive avant la fin de l’année. Non par impatience. Juste pour payer moins d’impôts. Oss m’en a un peu voulu.

En 2009, j’ai repris des cours de conduite.  Maintenant, je traverse même le rond-point des champs-élysées aux heures de pointes. Un futur père doit tout de même avoir certaines responsabilités.

En 2009, je crois que j’ai aimé Oss encore plus qu’en 2008, que je me suis aussi rapproché de mes parents,  de ma famille et de celle d’Oss.

En 2009, j’ai été capable pour la première fois de répondre sans rougir, baisser la tête, ou détourner les yeux, à quelqu’un qui me demandait ce que je faisais dans la vie. Et d’assumer que j’étais cinéaste.

En 2009, j’ai eu pour la première fois la sensation de savoir quel type de cinéma je pourrais être capable de faire.

En 2009, j’ai aussi pris un kilo. Mais  j’ai découvert la langue de bœuf,  la joue, le museau, et j’ai même mangé une tête de porc.

En 2009,  j’ai continué à télécharger des films malgé l’opposition d’Oss. Mais je suis aussi allé au cinéma. Au total, j’ai  vu  43 longs-métrages sur les 507 sortis en salle en 2009.

Mon préféré a été un film roumain, les « Contes de l’âge d’or ». et les deux que j’ai trouvés les plus pourris ont sans doute été «  Fais moi plaisir » d’Emmanuel Mouret  et « Le Concert » de Radu Mihaileanu.  Je peux pardonner à un cinéaste de rater un film, mais pas d’être un paresseux.

En 2009, je n’ai toujours pas terminé mon film.

Mais  j’ai grandi.

17 jan 2010 UN COUPLE EN EVOLUTION
 |  Category: CINE BLOG  | Leave a Comment

bd nam3

11 jan 2010 MATHILDE
 |  Category: CINE BLOG  | 3 Comments

Pas d’article aujourd’hui pour cause de paternité.

Aujourd’hui, à 21h15 Mathilde est entrée dans ma vie.

Encore une femme de plus à aimer.

04 jan 2010 LE LIEVRE ET LA TORTUE
 |  Category: CINE BLOG  | One Comment

2010

C’est décidé, je reprends les footings.

Trop de repas, trop de kilos, piscine en travaux, neige, verglas.

Laborieusement, j’ai enfilé mon jogging.

Bravant le froid, et la grisaille j’ai quitté la maison.

J’ai rejoins le canal, un peu à reculons.

Puis j’ai  retrouvé mon rythme.

C’était agréable. J’ai eu envie d’augmenter la cadence.

Je repensais à 2009, et à tous les changements qui avaient eu lieu.

C’était une véritable année de transition pour moi. Le film, le bébé.

Les deux étaient encore en cours, et 2010 s’annonçait comme l’année de la concrétisation.

J’arrivais à Bobigny, sans avoir ralenti.  J’ai eu envie d’aller  plus loin.

J’ai bien senti ce cycliste qui pédalait derrière moi.

J’ai eu une petite lueur d’inquiétude, c’est vrai. .

Je me suis même décalé pour le laisser passer.

Allongé sur mon lit,  avec ma côte cassée, je feuillette un livre que m’avait offert OSS.

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point ».