Warning: Missing argument 2 for wp_widget() in /home/namirade/www/wp-includes/widgets.php on line 76
L'aventure d'un film » 2009 » décembre » 1

Archive for décembre 1st, 2009

01 déc 2009 QU’EST CE QUI FAIT COURIR NAMIR ?
 |  Category: CINE BLOG  | Leave a Comment

J’ai démarré le  montage des scènes tournées cet été.  J’y ai cherché comment elles s’agençaient entre elles, et ce qui pouvait encore faire défaut au film. Afin de rectifier le tir pour la suite, et préparer au mieux  le tournage à venir.

J’avais cette immense liberté de pouvoir chercher mon film au montage, en ayant la possibilité de repartir ensuite en tournage.  Je sentais que c’était comme cela que j’allais trouver mon film.

En regardant le montage avec mon producteur, j’y ai découvert que je n’existais pas. C’est embêtant lorsqu’on est le personnage principal.

La plupart des cinéastes qui se mettent en scène se sont trouvés un personnage, qui n’est ni tout à fait eux-même, ni tout a fait un autre, mais qui est facilement identifiable. Chaplin dans ses films est un vagabond anarchiste,  Keaton un garçon sérieux qui ne sait pas exprimer ses émotions, Moretti un cinéaste politique vindicatif et obsessionnel, Avi Mograbi un juif narcissique et prétentieux.  Ils ont réussi à donner une cohérence à leurs personnages, qui traverse toutes les séquences.

Quant à moi, je n’avais pas encore trouvé ce qui rendait mon personnage singulier, et le caractérisait de manière évidente sur toute la durée  du film.

Une des scènes du film me montrait  en train de faire un footing avec les habitants de mon village. Je pensais que la scène serait drôle car elle montrait le décalage entre mon personnage et les villageois. Pourtant elle  ne fonctionnait pas.

Mon producteur en voyant la scène m’a demandé :  « Mais qu’est ce qui fait courir Namir ? »

L’enjeu de mon  personnage se trouvait dans la résolution de cette question.

Namir était il un professeur de sport qui voulait préparer les habitants de son village aux jeux olympiques ?

Un sportif de bas niveau qui voulait faire le malin devant sa famille ?

Un mécréant qui courait derrière une apparition de la Vierge ?

Un trentenaire obsédé par sa prise de poids ?

Un cinéaste qui voulait à tout prix réussir son film ?

J’ai rappelé ma scénariste et nous nous sommes remis au travail.