Warning: Missing argument 2 for wp_widget() in /home/namirade/www/wp-includes/widgets.php on line 76
L'aventure d'un film » 2009 » novembre

Archive for ◊ novembre, 2009 ◊

24 nov 2009 EN TRAVAUX
 |  Category: CINE BLOG  | Leave a Comment

Cette semaine a été consacrée à des travaux pour la chambre du bébé.

La chambre à coucher a été séparée en deux. La notre rouge, et celle du bébé violette.

J’ai voulu racheter de la peinture rouge pour faire les raccords de notre chambre. La vendeuse de Leroy Merlin nous a dit que cette peinture ne se faisait plus. J’ai donc du prendre une autre couleur. Du bleu.  Oss était inquiète de ces mélanges. En rigolant, je lui ai dit que notre chambre à coucher aurait deux couleurs, à l’image de nos deux personnalités.

En rentrant, Oss m’a fait remarquer que la couleur de la chambre du bébé violette,  correspondait au  mélange des deux couleurs de notre chambre.

Ah, quelle harmonie dans cette famille.

16 nov 2009 DES NOUVELLES DE MON PRODUCTEUR
 |  Category: CINE BLOG  | Leave a Comment

« Grégoire,

Depuis notre discussion de la semaine dernière, je n’ai plus de nouvelles. Comme je te l’ai dit, je ne peux pas faire grand chose en ce moment, et c’est un peu en train de ruiner mon énergie sur ce film , pour lequel jusque là, je m’étais investi à fond. Cette attente sans nouvelles de toi, ni d’une quelconque avancée concrète sur le film m’angoisse. Nous nous étions promis lors de notre réunion de passer à la vitesse supérieure, et plus le temps passe, moins je sens que nous serons prêts à tourner ce film d’ici mars 2010.
Je sais que tu es pris par tes autres projets en ce moment, et ça me donne le sentiment que ce film ne fait plus partie de tes priorités.
J’ai besoin de sentir ton positionnement, et que dans cette période difficile pour moi, ton énergie puisse me donner les moyens de préparer la suite. »

« Namir,

Après réflexion,  j’ai envoyé le scénario d’Août à Canal + et Arte. Ca c’est concret. Maintenant je ne te cache pas qu’il est possible que les réponses soient négatives. C’est une éventualité. Mais je préfère ne rien te cacher. Ceci dit, je pense qu’on peut faire des trucs très bien en vidéo. Tu pourras trouver plus de liberté qu’en pellicule, et tu ne seras plus limité à trois boites par jour. Ca nous évitera de payer un assistant  caméra, et ça nous permettra d’économiser le cout  exorbitant de location du matériel. Aujourd’hui, on peut acheter un camescope dans le commerce pour presque rien. Il ne faut pas voir cela comme une contrainte, mais comme une formidable opportunité de pouvoir trouver ta liberté d’expression.  Je suis convaincu que c’est la meilleure solution pour que tu puisses réussir ton film.

J’ai effectivement pas trop le temps de discuter en ce moment. Cela dit tu te trompes lourdement si crois que ce film n’est pas dans mes priorités. Je te rappelle qu’on a dépensé beaucoup d’argent dessus. Il est absolument impensable que ce ne soit pas une priorité pour moi.
Bien au contraire, ça m’occupe, je cogite.
A + »

09 nov 2009 MAIS OU AI-JE DONC LA TETE ?
 |  Category: CINE BLOG  | Leave a Comment

ouaijelatete2

02 nov 2009 LA VITESSE SUPERIEURE
 |  Category: CINE BLOG  | Leave a Comment

J’ai décidé de me remettre à conduire.

Cela faisait des mois que je le disais, sans jamais oser franchir le pas.

Pour la première fois, j’ai pris le volant, seul.

J’ai pris le périph, sous la pluie et suis allé voir mon père.

Quandje lui ai dis que j’étais venu en voiture, il a été admiratif.

- Toi, tu es déterminé. Quand tu décides quelque chose, tu le fais. C’est bien.

- Je n’ai plus le choix maintenant, je vais être papa, j’ai des responsabilités.

Il m’a demandé ou en était le film. Je lui ai répondu que tout se passait bien, qu’il fallait attendre.

Quelques jours auparavant, j’étais dans le bureau de mon producteur.

« Maintenant, il va falloir passer à la vitesse supérieure… »

Il avait l’air sûr et déterminé.

« Je vais m’occuper de démarcher les distributeurs et les chaines de télévision. Pour qu’à Noël on ait toutes les réponses. Et qu’on puisse envisager un tournage en mars 2010 ».

C’était rassurant de l’entendre parler.

Aussi, je n’ai pas osé lui demander si ça voulait dire que jusqu’à maintenant,  il  n’avait encore  rien entrepris sur ces questions. Ou qu’il avait eu des réponses négatives dont il ne m’avait pas parlé.

J’ai commencé à envisager que peut-être il n’obtiendrait pas les financements sur lesquels il comptait.

Que le film ne se ferait peut être qu’avec l’avance sur recettes.

Qu’au lieu de huit semaines de tournage, nous en aurions que quatre.

Que nous serions peut-être contraints de tourner en vidéo.

Et qu’en attendant, il allait falloir que je m’occupe.

En rentrant, je me suis retrouvé dans les embouteillages. Je regardais tous ces conducteurs autour de moi, en me disant que ça y est maintenant, j’étais l’un des leurs.

J’ai voulu passer à la vitesse supérieure. La voiture a calé. Je m’étais mis au point mort.