Warning: Missing argument 2 for wp_widget() in /home/namirade/www/wp-includes/widgets.php on line 76
L'aventure d'un film » 2009 » juillet

Archive for ◊ juillet, 2009 ◊

27 juil 2009 PRUDENCE !
 |  Category: CINE BLOG  | Leave a Comment

Quand mon blog était lu par personne, je pouvais écrire ce que je voulais.

Maintenant, qu’il est lu par presque personne, excepté ceux qui sont cités dedans, je dois reconnaitre que la vérité n’est pas toujours si facile à écrire.

C’est toujours délicat de dire d’un film réalisé par un ami que vous le trouvez nul, à votre soeur qui vous invite à son mariage que son mari est très con, à votre producteur que vous enregistrez toutes les conversations téléphoniques avec lui en vue d’un éventuel procès, ou à votre fils qui va avoir deux ans, qu’il est de plus en plus moche.

Mais à quoi servirait un blog, si on ne pouvait y écrire la vérité, rien que la vérité, et toute la vérité ?

C’est pourquoi j’ai décidé de créer un nouveau blog.

Un blog-off.

Qui dirait des vérités que j’ose à peine m’avouer à moi-même.

Un blog ultra-secret dont je serai le seul à connaître l’adresse.

Un blog dont je serai l’unique auteur.

Un blog dont je serai l’unique lecteur.

L’autre jour, OSS 118  m’a appris qu’elle était  enceinte de 4 mois.

J’aurais du m’en douter : Depuis quatre mois je lui voyais pousser une drôle de bosse dans son dos.  J’ai cru qu’elle jouait au chameau. Ce n’était qu’une feinte du bébé qui,  déformation professionnelle oblige, jouait à cache cache.  Oss 119 était en route, et se révélait déjà un agent très spécial.

Si c’est une fille je l’appellerai Prudence.

19 juil 2009 LA BARBE !
 |  Category: CINE BLOG  | Leave a Comment

Tous les samedis avant Darty, je me rasais. Il suffisait que je me caresse le visage pour savoir quel jour de la semaine on était.

Puis j’ai pris congé, pour me consacrer à l’écriture de la nouvelle version du scénario. Qui devait prendre deux semaines.

Sauf que depuis, je n’ai plus la notion du temps.

namir épilé et barbu3

14 juil 2009 DEUX SEMAINES
 |  Category: CINE BLOG  | Leave a Comment

Deux semaines.

C’est le temps qu’il m’aura fallu pour résoudre mes problèmes de production.

Et repartir au point de départ.

Mais sans Alter Ego. Mon ancienne société de production.

Numéro 3 s’était retiré. Il est revenu.

Ensuite, tout s’est accéléré.

Nous avons signé un contrat, et jeté les bases de notre nouvelle collaboration.

Le mois de Juillet  sera consacré à la réécriture d’une énième, et j’espère ultime version du scénario. Qui permettra à numéro 3 de chercher d’autres financements que l’avance sur recettes. J’ai demandé à Nathalie de m’accompagner dans cette réécriture. Intense travail qui s’achèvera le 30 juillet.

Le mois d’août sera dédié à des repérages  en Egypte, avec l’équipe du film.  Le but étant de ramener quelques séquences avec ma grand-mère (92 ans -  il y a urgence) , et plusieurs scènes du pèlerinage de la Vierge qui a lieu une fois par an, et qui risque cette année d’être tendu à cause de la grippe A et des tensions religieuses.

Hormis Nicolas, le chef-opérateur, ami de longue date, c’est un nouvel ingénieur du son, et un assistant caméra que je ne connaissais pas qui vont m’accompagner dans cette aventure.

Nous avons fait une journée d’essais avec l’équipe, et avec ma mère la semaine dernière, pour tester notre dispositif de tournage. Tout s’est bien passé. Malgré la lourdeur du super 16mm, nous avons réussi à obtenir une grande légèreté de ton dans les rushes.

Ma mère s’est prêtée au jeu de la caméra, et s’est révélée très patiente et professionnelle dans son rapport à l’équipe. Heureuse surprise qui laisse présager de belles séquences à venir.

L’équipe s’est montrée soudée et efficace. Là aussi, de bonnes promesses en perspective.

Reste encore à résoudre tous les problèmes administratifs et techniques concernant notre voyage en Egypte, le transport du matériel, l’acheminement de la pellicule, les autorisations de tournage, les transports sur place.

De retour de nos repérages, je serai sans doute amené à faire d’ultimes retouches au scénario, début septembre,  pour le rendre plus conforme à la réalité de ce que nous aurons observé durant ces repérages.

Puis le travail de recherche de financement de numéro 3 pourra commencer.

Le budget minimum du film est d’environ 600 000 euros. Il nous en manque à peu près les deux tiers.

Il nous faut donc encore trouver :

- Un distributeur parmi les 5 ou 6 distributeurs potentiels pour ce type de projet.

- Un diffuseur. Canal + et/ou Arte.

- Une région.  Sans doute l’ile de France.

- Quelques sponsors, et partenaires privés.

Numéro 3 est d’un naturel plutôt optimiste.

La suite est entre ses mains.