Warning: Missing argument 2 for wp_widget() in /home/namirade/www/wp-includes/widgets.php on line 76
L'aventure d'un film » 2009 » mars » 2

Archive for mars 2nd, 2009

02 mar 2009 Jeudi 19 mars 2009 – 16 h Palais de Chaillot
 |  Category: RENDEZ-VOUS  | Comments off

Mafrouza – Oh la nuit !
d’Emmanuelle Demoris

(140’)
Au Bilan du Film Ethnographique – Festival Jean Rouch
Musée de l’Homme – Palais de Chaillot – 17 place du Trocadéro – 75016 Paris

Jeudi 19 mars 2009

début de projection à 16 h

* * *



* * *

Mafrouza est un projet de film en 5 épisodes, qui raconte sur deux ans la vie de quelques personnes à Mafrouza, quartier d’Alexandrie construit par ses habitants sur le site de la nécropole gréco-romaine de la ville.

La vie y est dure et précaire. Mais les habitants de Mafrouza semblent animés par une irrépréssible force de vie, quelque chose comme une folle aptitude au bonheur qui fait du quartier un étonnant espace de vitalité et de liberté.

Le film rencontre plusieurs personnes de Mafrouza, puis suivra sur deux ans leurs histoires, qui se répondent en une chronique polyphonique.
Au fil de ces récits, se raconte aussi la rencontre entre les gens de Mafrouza et celle venue les filmer, expérience de rencontre qui pose des questions de cinéma et, mais interroge aussi plus largement le regard que nous portons sur l’autre.

Premier des cinq épisodes, Mafrouza – Oh la nuit ! raconte l’arrivée dans le quartier.
Au détour d’une première visite archéologique, des rencontres se nouent progressivement.
Après une fête de mariage, rite d’entrée, qui nous plonge au coeur de la frénésie joyeuse et tendue du quartier, nous découvrons plusieurs personnes, en prenant le temps de nous approcher, pour être véritablement avec elles et découvrir comment chacune se bat pour vivre. Une femme fait son pain sous la pluie. Un homme vide l’eau de sa maison inondée. Des chiffonniers musulmans demandent protection à Saint-Georges. Un couple se raconte avec une étonnante liberté de parole sur l’amour.
Mafrouza – Oh la nuit ! ouvre une première plongée dans la vie du quartier, occasion d’ébrécher certains clichés fréquents sur cette partie du monde, mais aussi, en miroir, de questionner notre façon de vivre, ici en Europe (ou ailleurs).

* * *


image & réalisation : Emmanuelle Demoris – traduction : Rania Berro, Amir Younan Khaldas, Ilham Ibrahim, Mariam Hany, Doris Abuchar, Alexandre Buccianti, Karim Boutros Ghali – montage : Claire Atherton, Emmanuelle Demoris – son : Emmanuel Croset, Valérie Deloof
direction de production : Anne-Catherine Witt – production : Jean Gruault / Les Films de la Villa – coproduction : Studio des Arts Contemporains du  Fresnoy & La Vie est Belle Films associés / Céline Maugis – avec le soutien de la Région Ile-de-France et de la SCAM/Brouillon d’un Rêve

* * *

Mafrouza – Oh la nuit ! a été présenté dans les festivals suivants :
FID (Marseille) – Etats Généraux du Film Documentaire (Lussas) –– Ecrans Documentaires (Arcueil) – Escales Documentaires (La Rochelle) – Festival d’Automne & Images du Moyen-Orient (Jeu de Paume à Paris) – Di/Vision (Berlin) – International Film Festival (Göteborg) – Rencontres de Cinéma (Manosque) – Semaine Internationale du documentaire (Fès) – Visions du Réel (Nyon) – Dokfest (Munich) – Dockanema (Mozambique) – Viennale (Vienne) – Festival du Cinéma Arabe (Montreal) – Forumdoc (Belo Horizonte) – Rencontres Internationales Paris/Berlin/Madrid – Regards sur le cinéma du monde (Rouen)

02 mar 2009 REVE
 |  Category: CINE BLOG  | 2 Comments

Je me promenais dans une couloir immense. Au loin, j’entendais les bruits de la cour de récréation. Les salles du couloir n’avaient pas de porte, mais de grandes baies vitrées, si bien que je pouvais voir ce qui s’y passait. Dans chaque salle, de groupes de gens discutaient autour d’une table, une pile de scénarios  posée à côté d’eux. C’étaient les commissions secrètes du CNC.  J’ai commencé à être saisi d’une angoisse.  Discrètement j’ai regardé s’il y avait des gens que je connaissais, que je pourrais influencer, mais tous ces visages m’étaient inconnus.

Puis je suis arrivé dans une salle, où j’ai cru voir mon scénario entre les mains d’un lecteur.  Il était gros, frisé et portait des lunettes sales. Ils discutaient de mon film mais je ne les entendais pas.  Derrière la vitre, je regardais ces membres désinvoltes, en train de manger avec appétit, et cela me contrariait.  Je suis entré dans la salle pour les écouter.  Mais ils continuaient à manger leur sandwich, en parlant de tout autre chose. Puis ils sont passés au scénario suivant. J’ai essayé d’intervenir, de leur dire qu’ils ne pouvaient pas décider d’un projet sans l’avoir lu, mais ils ne m’entendaient pas. J’étais invisible. J’ai essayé de faire du bruit, de crier, mais en vain. Ils continuaient à manger leurs sandwich.

Puis je me suis réveillé. J’avais faim.

02 mar 2009 CHERCHER
 |  Category: CITATIONS  | Leave a Comment

J’ai toujours été du côté de ceux qui cherchent la vérité, mais je les quitte lorsqu’ils croient l’avoir trouvée.

Luis BUNUEL (modèle de cinéaste)

Je ne cherche pas, je trouve.

Pablo PICASSO (un con connu)

02 mar 2009 MERCREDI 4 MARS 2009 – SRF
 |  Category: RENDEZ-VOUS  | Leave a Comment

Pour son prochain Bar des Réalisateurs, la SRF met à l’honneur le court métrage:

Mercredi 4 mars 2009 à 19h30
à la Maison des Auteurs (7 rue Ballu / 75009 Paris)

Nous vous invitons à venir débattre du Court Métrage sur France Télévisions

En présence de Roland N’Guyen, responsable du pôle court métrage & Christophe Taudière, conseiller de programmes

Le débat sera animé par le Bureau du Court Métrage de la SRF.

France 2 et France 3 sont deux importantes chaînes de diffusion et de financement du court métrage. Avec la suppression de la publicité sur les chaînes publiques après 20h30, quelles seront les nouvelles orientations de France Télévisions concernant ce format ? Outre l’avancement de l’heure de diffusion des émissions de courts métrages, des créneaux horaires se libèrent.
Le court métrage trouvera-t-il une place de choix dans les grilles de programmation ? France Télévisions devenant un « média global», que restera-t-il des deux guichets France 2 et France 3 ? Y aura-t-il un suivi des réalisateurs dans leur passage du court au long ?

Venez nombreux pour poser les questions qui vous tiennent à cœur.

Merci de confirmer votre présence à Julie : julieszymaszek@la-srf.fr ou 01 44 89 99 70


Julie Szymaszek
Société des Réalisateurs de Films
14, rue Alexandre Parodi
75010 Paris
Tel: 01 44 89 99 70 – Fax: 01 44 89 99 60